<
>
Retour à la liste

Les expressions figées en français

Noms composés et autres locutions


Auteurs : Gross Gaston

Gross Gaston

Gaston GROSS, docteur ès-lettres, est professeur de linguistique à l’Université Paris 13. Il dirige le Laboratoire de Linguistique Informatique (LLI), associé au CNRS (UMR 195), dont l’objectif est l’informatisation du français. Il s’est spécialisé dans la traduction automatique et a mis au point, à cet effet, un outil nouveau dans le traitement automatique : la notion de « classes d’objets ». Il est responsable de la réalisation d’un dictionnaire électronique du français, comportant, sous forme de base de données, l’ensemble des propriétés syntaxiques et sémantiques nécessaires à l’automatisation de la langue.

 


ISBN : 9782708007895
broché      164 pages
Date de publication : Décembre 1996



Les transformations économiques et sociales qui se sont produites depuis un siècle ont eu pour pendant linguistique un développement sans précédent de la néologie. Il a fallu dénommer des centaines de milliers d’objets et de concepts nouveaux.
Pour ce faire, il y a en théorie, plusieurs moyens linguistiques. On peut d’abord forger des unités lexicales simples par une combinaison nouvelle de lettres. Cette possibilité n’est guère exploitée par les langues, qui sont avant tout des réalités historiques. Un deuxième moyen consiste à attribuer un sens nouveau à un mot existant déjà dans la langue. Celle-ci n’y a recours que modérément : la polysémie en est augmentée d’autant, ce qui brouille le sens et complique le message. Il y a enfin la possibilité de créer des dénominations nouvelles par la combinaison d’éléments lexicaux existants : en utilisant des affixes (dérivation) ou en assemblant des unités lexicales (composition). C’est à ce dernier procédé qu’est consacré ce livre.
Les conditions linguistiques de la création de dénominations à l’aide de mots préexistants sont le fait du figement, dont nous étudions, pour chacune des catégories grammaticales, les propriétés et les réalisations. Nous mettons en lumière, d’autre part, qu’au-delà des particularités propres à chaque catégorie, le figement a des caractéristiques spécifiques qui font de lui une des propriétés définitionnelles des langues naturelles, au même titre que les possibilités combinatoires.
Les procédés à l’’uvre dans la langue générale sont encore plus évidents dans les langues de spécialités, où les suites composées sont la règle. L’étude du figement est une condition nécessaire au traitement informatique, car il constitue pour lui, avec la polysémie, un obstacle de première importance.
 

Ouvrages de la même collection
Ouvrages du même thème
Le français au contact d'autres langues Le français au contact d'autres langues
Novembre 2014
Gadet Françoise, Ludwig Ralph
Ajouter au panier Ajouter au panier
18 €